Skip to main content
blog_hero
blog_hero_mobile

Home / Blog / Vie universitaire / Recettes rapides et faciles pour les étudiants

Lorsque j'étais à l'université (à l'époque où les dinosaures peuplaient la terre), je me nourrissais essentiellement de toasts en raison de mon petit budget. J'en ai tellement consommé que c'est vraiment un miracle que je puisse en supporter la vue aujourd'hui. Pour que vous n'ayez pas à subir le même sort, nous avons rassemblé quelques idées pour vous aider à manger comme un roi (ou une reine) avec un budget d'étudiant.

Pâtes de résistance

 

Chaque fois que j'entends parler de régimes sans glucides, je me dis : "Avez-vous vu des Italiens obèses dernièrement ?". (Bien sûr, je pourrais me dire la même chose à propos des Suisses en croquant mon deuxième chocolat Lindt de la journée). Les pâtes sont le meilleur ami de l'étudiant (et non, je ne parle pas des nouilles de deux minutes). Elles sont abordables, se présentent sous différentes formes, des gnocchis aux tagliatelles, des macaronis aux linguini, et peuvent être agrémentées de sauces nutritives mais onctueuses. Nous avons une excellente recette pour vous, qui est aussi vieille que votre grand-mère, et qui a donc résisté à l'épreuve du temps.

Spaghetti du pauvre


Lorsque vous pensez à l'Italie, vous pensez probablement à des paysages et à des gens magnifiques, mais l'Italie d'après la Seconde Guerre mondiale était une autre histoire. Confrontés à une pauvreté extrême, les habitants ont dû trouver des moyens créatifs pour nourrir leurs familles avec quelques ingrédients bon marché. C'est ainsi qu'est née la "cucina povera", ou "cuisine pauvre".
cucina povera", ou "cuisine des pauvres", est née. Il s'agit de méthodes culinaires et de recettes mises au point par les paysans italiens pour tirer le meilleur parti de chaque rebut alimentaire et éliminer le gaspillage. L'un des ingrédients de base était les pâtes, dont la fabrication était peu coûteuse, puisqu'elles se composaient uniquement de farine et d'eau.

 

Les spaghettis du pauvre sont originaires d'Italie et, s'ils viennent d'Italie, malgré leur nom douteux, vous savez qu'ils doivent être délicieusement bons.

La quintessence de la cucina povera s'appelait spaghetti alla puverielloou spaghetti du pauvre. Malgré sa simplicité, je suis sûr que vous trouverez ce plat tout simplement deliziosa! Voici la recette...

Ingrédients

  • 100g (grammes) de spaghettis
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à café à 1 cuillère à soupe de saindoux (graisse de porc - oui, vraiment)
  • 2-3 cuillères à soupe de fromage pecorino romano, râpé
  • Sel et papier noir

Instructions

  1. Verser de l'eau dans une grande casserole. Lorsque l'eau arrive à ébullition, ajoutez du sel (les chefs cuisiniers recommandent d'en ajouter une quantité généreuse, mais les médecins ne le font sans doute pas). Ajouter ensuite les spaghettis.
  2. Peu avant que les spaghettis ne soient al dente*Faites fondre une cuillère à café ou une cuillère à soupe de saindoux (selon la peur que vous avez de votre médecin) dans une poêle à frire. Lorsqu'il commence à chauffer, cassez l'œuf dans la poêle. Faites frire l'œuf "côté soleil".côté ensoleillé(Remarque : pour remplacer le saindoux, vous pouvez utiliser du beurre non salé, de l'huile de coco, de l'huile végétale ou de l'huile d'olive).
  3. Transférer les spaghettis dans la poêle. Ajouter le fromage râpé, un peu de poivre noir et une louche de l'eau de cuisson de la casserole dans laquelle les spaghettis ont été cuits (oh oui, ne la jetez pas... J'aurais peut-être dû le mentionner plus tôt). Mélanger soigneusement à feu doux.
  4. Servir immédiatement. 

*Le terme "al dente" désigne des pâtes ou du riz cuits pendant le temps nécessaire pour être fermes au moment de la dégustation. En fait, ce terme se traduit de l'italien par "à la dent". C'est la consistance idéale.

Avez-vous entendu les nouvelles ?


Si vous êtes étudiant, il y a de fortes chances que vous viviez dans un dortoir, un appartement ou un autre espace restreint. La bonne nouvelle, c'est qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un jardin digne des pages du magazine Country Home pour cultiver un jardin d'herbes aromatiques. Et l'utilisation d'herbes aromatiques est un excellent moyen d'ajouter de la saveur à n'importe quel repas. En fait, le jardinage en bacs fait fureur. (Et voilà pour les magazines de luxe !). Voici quelques conseils pour cultiver un jardin d'herbes aromatiques dans un espace réduit :

Utiliser le bon sol


Tous les terreaux ne se valent pas. Le site web thespruce.com indique : "Il est préférable d'utiliser un mélange d'empotage spécialisé dans vos conteneurs". Le choix du mélange dépend des plantes que vous voulez cultiver, alors assurez-vous de faire des recherches à ce sujet pour éviter tout homicide accidentel. Conseil pour économiser de l'argent : ajoutez du matériau de remplissage au fond du conteneur. Il s'agit de matériaux favorisant le drainage, tels que (croyez-le ou non) des canettes en aluminium écrasées. "Posez un morceau de tissu paysager sur le matériau de remplissage et recouvrez-le de terreau. (thespruce.com).

Le jardinage en conteneur est un excellent moyen de cultiver des herbes savoureuses pour ajouter de la saveur à n'importe quel repas sans se ruiner.


Choisir les bons conteneurs


La règle d'or est de s'assurer que vos conteneurs ont un bon drainage. Un drainage insuffisant peut signifier une perte de temps et d'argent (je ne vous en veux pas si vous roulez des yeux devant ce mauvais jeu de mots) et une mort par l'eau pour vos pauvres plantes. Selon les experts à la main verte,
la taille minimale d'un trou de drainage est de 1,27 cm de diamètre pour les pots de petite ou moyenne taille. Les pots en terre cuite (avec des trous de drainage adéquats) sont préférables aux pots en plastique car ils sont plus perméables à l'air.

Mais si votre budget ne vous permet pas d'en faire autant, pensez à dénicher dans les vide-greniers ou les marchés aux puces des objets qui pourraient être "recyclés". Des tasses de thé aux tonneaux de whisky, tout est possible. Évitez toutefois de piller le vaisselier de votre grand-mère, à moins qu'elle n'apprécie que ses antiquités soient percées de trous. Il existe d'innombrables idées d'objets quotidiens que vous pouvez transformer en récipients, même si je m'interdis d'utiliser de vieilles bottes, car le "pied qui pue" n'est pas l'un de mes goûts préférés. Astuce pour gagner de la place : Envisagez de placer les récipients dans des paniers suspendus. Veillez simplement à ne pas vous prendre la tête.

Autre conseil : pensez aux herbes que vous aimez manger avant de planter 10 pots de persil et de vous rendre compte que vous n'aimez pas vraiment le persil ou qu'il ne se marie pas bien avec vos plats préférés. Gardez à l'esprit que toutes les herbes ont besoin d'au moins six heures de soleil par jour, alors assurez-vous de trouver les endroits les plus ensoleillés de votre intérieur pour cultiver votre pays des merveilles botaniques. "Si elles n'ont pas assez de soleil, elles deviendront légères et commenceront à perdre leur saveur", écrit le site gardeningknowhow.com. Et si le fait d'avoir des jambes est considéré comme un avantage chez les humains, ce n'est pas le cas dans le règne végétal.

Le basilic est considéré comme l'une des herbes aromatiques les plus faciles à cultiver en intérieur - voyez-le comme un surfeur décontracté qui aime se détendre. En tant qu'étudiant, vous n'avez peut-être que le strict minimum en termes d'ustensiles pendant que vous économisez pour l'ensemble de casseroles Le Creuset à 500 $, mais vous avez de la chance car, avec seulement un grille-pain et du basilic frais cueilli dans votre jardin en conteneur oh combien impressionnant (tellement Insta-cool), vous pouvez vraiment faire de la magie. 

Baguette tomate basilic mozzarella 

De peur que l'on ne m'accuse d'inclure des recettes avec des toasts, et de contredire ainsi ma promesse antérieure que vous n'auriez pas à subir le même sort que moi, laissez-moi vous assurer qu'il ne s'agit pas d'un toast ordinaire. Il s'agit de toasts fantaisie, ou baguettes (prononcez bu-get, et non bugwet, ou vous risquez de vous faire frapper sur la tête par un Français qui en possède une).

Ingrédients

1 baguette française

8 onces/environ 226 grammes de mozzarella fraîche

4 tomates Roma, coupées en fines tranches

4 feuilles de basilic frais, finement hachées

Instructions

  1. Préchauffer le four à 180 degrés Celsius,
  2. Couper la baguette en deux de façon à obtenir deux longues moitiés de pain. 
  3. Couper la mozzarella en tranches très fines. Couper les tomates en tranches semi-fines. Veuillez noter que nous viendrons avec une loupe pour vérifier.
  4. Disposer les tranches de mozzarella le long du pain.
  5. Placez-les sur une plaque de cuisson et faites-les cuire pendant 3 à 4 minutes, ou jusqu'à ce que la mozzarella commence à fondre et à bouillonner légèrement. (Le mot clé ici est "légèrement").
  6. Retirer du four et déposer les tranches de tomates sur le dessus. 
  7. Remettre au four pendant 1 à 2 minutes supplémentaires. Retirer du four, sauf si vous aimez le goût du pain carbonisé. 
  8. Saupoudrer de basilic frais haché. Couper en morceaux. Garnir légèrement de sel et de poivre, si vous le souhaitez. Bon appétit !

Adapté de tastesbetterfromscratch.com

 

La "Caprese" est une salade italienne composée de mozzarella fraîche, de tomates et de basilic.

Une version plus savoureuse de cette recette est un sandwich panini caprese au basilic grillé (voir photo ci-dessus), qui est une véritable bouchée à la fois à dire et à manger !

Après avoir terminé notre voyage là où nous l'avons commencé, en Italie, il est tout à fait approprié de dire "Ciao !", ce qui, à vrai dire, est également ce que nous disons en anglais, car nous avons volé cette expression à l'Italie il y a longtemps, en même temps que tant de recettes succulentes.

 

Bannière Live_learn
Réservez maintenant

Apprendre et jouer en direct

Réservez maintenant

llpfooter